Quelles sont les conditions pour devenir coopérateur ?
+

Il suffit d'être un citoyen (ni une société, ni un organisme public, ni une association). Les citoyens de moins de 18 ans sont représentés par leur tuteur légal lors de l’Assemblée générale.

Les projets d’énergie verte sont-ils encore rentables, malgré le changement de régime des certificats verts ?
+

Contrairement à la Wallonie, Bruxelles conserve un mécanisme de certificats verts qui permet de rentabiliser les projets photovoltaïques en 7 ans. Pour les projets de cogénération, le temps de retour est de 5 ans. Enfin, les mesures d'isolation et d'efficacité énergétique financées par Energiris sont rentables en moins de 10 ans.

La RTBF diffuse un reportage qui fait le point sur cette confusion au niveau des certificats verts (26/03/2013)

Comment être sûr du rendement de mes parts ?
+

Impossible d’être sûr à 100 % du rendement des parts. Par contre, la transparence des projets financés et du mode de gestion de la coopérative permet à tout coopérateur d'amplifier sa confiance et d’avoir une vision sur le dividende qui sera distribué.

La distribution aux coopérateurs d’un rendement de 3 %/an pour le premier exercice d'ENERGIRIS est un gage de confiance. Les projets financés affichent une rentabilité supérieure à 6 %/an. Rappelons que les coopérateurs ont décidé à l’unanimité lors de l’AG du 30 avril 2016 de réserver la moitié des bénéfices. En outre, ENERGIRIS reste dans son métier de financier et loge le risque des projets dans ses filiales opérationnelles (easyCOGEN, easyNERGY, Blue Tree, easyPV en formation...).

 

Qu’est-ce qu’une coopérative?
+

Une coopérative (SCRL) est une société qui se distingue d'une société anonyme (SA) par un capital variable (pas de passage chez le notaire pour augmenter ou diminuer le capital), par la possibilité de racheter les parts de ses coopérateurs et par l'obligation d'être au minimum trois fondateurs. Les autres aspects sont identiques à ceux d’une société anonyme (SA).

Agréée par le Conseil National de Coopération (CNC), la coopérative prouve son adhésion aux valeurs coopératives : processus démocratique, limitation du profit, équité entre tous les coopérateurs... Pour connaître les avantages qui y sont liés, reportez-vous à la page dédiée.

Puis-je vraiment revendre mes parts après 1 an ?
+

Energiris est un placement "flexible". En effet, ses statuts (article 14.1) prévoient que chaque coopérateur puisse revendre ses parts après 1 an seulement. Alors que dans d'autres coopératives, il faut attendre 3, voire 5 ans.

En outre, c'est Energiris qui effectue le remboursement des parts (article 16.1) : le coopérateur démissionnaire ne doit pas rechercher d'autres coopérateurs pour racheter ses parts.

Cependant, l'article 16.2 précise que le remboursement ne peut dépasser 10 % de l'actif net d'Energiris. Si cette limite est dépassée, le coopérateur devra trouver d'autres coopérateurs pour racheter ses parts ou attendre que les conditions du remboursement par Energiris soient atteintes.

 

Your browser is out of date. It has security vulnerabilities and may not display all features on this site and other sites.

Please update your browser using one of modern browsers (Google Chrome, Opera, Firefox, IE 10).

X
s2Member®