Lors du séminaire du 17 novembre 2017 organisé par Bruxelles-Environnement sur le thème "Le solaire photovoltaïque en ville : Acteur majeur de la transition énergétique urbaine", BRUGEL attirait l'attention dans son exposé sur l'évolution du prix du certificat vert à Bruxelles. Ce prix connait un pic juste avant le retour quota du 30 mars de chaque année.

Le producteur d'électricité verte reçoit des certificats verts de BRUGEL. Les fournisseurs d'électricité sont obligés de racheter ces certificats verts sous peine d'amende (100 €/certificat vert manquant). Et c'est le 30 mars de chaque année que les fournisseurs doivent démontrer qu'ils ont bien atteint leur quota pour éviter l'amende. Ceux qui risque de ne pas remplir leur quota font monter le prix du certificat vert...

Février voire mars 2018 devrait dès lors être le bon moment pour revendre vos certificats verts.

A bon entendeur...